[La retorta]

Face à l’urgence de la situation de la mine à Madre de Dios, le groupe de travail composés de mineurs et représentants des institutions locales a définit la retorta comme un dispositif prioritaire à co-développer.

Cette nécessité se basait sur les différents problèmes que les mineurs rencontraient quotidiennement avec les différents modèles de retortas de la région et de la situation locale par rapport au mercure.

Le nouveau prototype devait tenter d’améliorer les problèmes des retortas existantes :

  • Manque d’imperméabilité de l’alambic qui provoque des pertes de vapeurs de mercure ;
  • Obstruction du tube d’évacuation du mercure ;
  • Risques de brulures, très fréquentes lors de l’ouverture et de la manipulation de la retorta.

C’est ainsi qu’en 2013 et 2014, nous nous sommes concentrés sur la co-conception et la fabrication locale de la retorta. Grâce à un processus itératif d’essais-erreurs, nous avons petit-à-petit amélioré le prototype pour arriver à notre retorta finale : la retorta Anamei.

Retorta

© Edana

Le chemin ne se s’arrête pas là. Nous continuons à faire des tests et nous attendons votre opinion et vos suggestions, dans le but d’améliorer cet artefact, si important pour le travail des orpailleurs artisanaux, ou du moins, tant que le mercure ne sera pas complètement interdit.

Vous-même, vous pouvez acquérir la retorta Anamei !

Pour cela, deux options s’offrent à vous :

Anuncios

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s