L’activateur à mercure

Pour compléter la retorta Anamei, qui permet de récupérer 99% du mercure et obtenir un mercure réutilisable, un activateur de mercure a été fabriqué pour les mineurs. Ce dispositif permet de nettoyer le mercure et de l’activer pour de futures utilisations.

Cette démarche peur aider les mineurs à prendre conscience des moyens qu’ils ont pour préserver leur environnement : ils peuvent réutiliser leur mercure et ne le jettent pas dans la nature.

D’autre part, cela permet aux mineurs de minimiser les couts d’achat de mercure, rendant la retorta Anamei d’autant plus rentable.

DSC01320

© Edana

Ci-dessous vous trouverez des schémas expliquant comment réaliser votre propre activateur à mercure. Il s’agit d’une réaction chimique qui génère des vapeurs de chlorine, c’est pour cela qu’il est important d’utiliser ce dispositif avec précautions. Ainsi, il est préconisé de toujours porter un masque pendant l’utilisation et d’effectuer la réactivation dans des lieux spécifiques comme les lieux de refonte – éloignés des lieux de vie.

Pour fabriquer l’activateur à mercure, il faut :

  • Une boite : elle peut se fabriquer – par exemple – à partir de plaques de bois aggloméré à l’aide d’une découpeuse laser (dans un Fablab par exemple). Plans de coupe et de gravure de la boite.
  • Une électrode de carbone (peut se trouver dans les piles électriques)
  • Un clou
  • Une batterie de 4.5V
  • 2 câbles pour connecter les électrodes à la batterie
  • Un récipient percé
  • Du mastique pour qu’il n’y ait pas de fuite de mercure
  • Du sel de cuisine

Pour assembler l’activateur, on peut s’aider du schéma suivant :

schema3

© Edana

Il faut mettre une cuillerée de sel pour 0.25L d’eau.

Attention !

Le plus important est que le clou soit toujours immergé ou en contact avec le mercure. Sinon, le mercure se ré-activera pas.

Pour vérifier que le mercure se ré-active bien, il doit apparaitre des petites bulles de gaz sur l’électrode de carbone.

S’il n’apparait pas de bulles à l’électrode de carbone, vérifier les points suivants :

  • Le clou est bien en contact/immergé dans le mercure
  • Plonger un peu plus l’électrode de carbone dans l’eau (faire attention que le carbone ne touche pas le mercure !)
Anuncios

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s